Accueil > Sous-bassin versant rivière Noire

Sous-bassin versant de la rivière Noire

Projet d’aménagement intégré par sous-bassin versant de la rivière Noire.

Emménagement d'un sous-bassin de la Rivière Noire

Projet d’aménagement intégré du sous-bassin
versant de la rivière Noire

Rivière noire

Depuis janvier 2010, l’Agence forestière des Bois-Francs (AFBF) met en œuvre l’un de sept projets pilotes du Programme d’aménagement intégré par sous-bassin versant de la Fondation de la faune du Québec (FFQ).

Le programme vise à favoriser l’implantation, à l’échelle du sous-bassin versant, d’une approche globale d’aménagement intégré des ressources (forêt, faune, etc.) qui facilitera le développement durable de la forêt privée.

Plus spécifiquement, il permettra de :

  • démontrer que l’approche globale d’aménagement intégré par sous-bassin peut aider à moyen et à long terme à optimiser la contribution des boisés privés au développement durable des régions;
  • démontrer la complémentarité et la compatibilité des travaux d’aménagement forestier et faunique;
  • identifier des pratiques forestières qui contribuent à la mise en valeur (qualitative et quantitative) de l’ensemble des ressources du sous-bassin;
  • maintenir et améliorer la diversité et la qualité des habitats fauniques aquatiques, riverains et terrestres et optimiser leur rendement;
  • augmenter le niveau d’implication et le nombre de propriétaires actifs dans la conservation, la protection et la mise en valeur des ressources tant forestières que fauniques de leur propriété;
  • faciliter les démarches menant à la certification des pratiques forestières.

Le sous-bassin versant choisi pour le projet est celui de la rivière Noire (20 203 hectares), un affluent de la rivière Bécancour. Ce territoire est compris dans les municipalités de Laurierville, la paroisse de Plessisville, Inverness, Notre-Dame-de-Lourdes, Lyster et Saint-Pierre-Baptiste.

Plus de la moitié de la superficie du sous-bassin est constituée de terrains forestiers productifs et l’érable rouge est l’essence qui domine les peuplements forestiers. On retrouve deux aires de confinement hivernal du cerf de virginie reconnues par le MRNF, soit celui de la rivière Bourbon et celui de la rivière à la Barbue. Les milieux humides occupent une proportion considérable (22%) du territoire, et sont dominés par les tourbières boisées et les marécages.

Le premier volet du projet vise à réaliser un cahier de planification intégrée (CPI) et un plan d’action. Le CPI est un outil regroupant toutes les connaissances disponibles sur le territoire afin d’améliorer la compréhension des principaux enjeux du sous-bassin versant. Il s’adresse aux propriétaires, aux conseillers techniques, aux municipalités, aux gestionnaires et décideurs du territoire afin de leur fournir les éléments essentiels à une mise en valeur concertée du territoire et ses ressources. Le cahier comporte une gamme de cartes et de tableaux qui supportent l’analyse des écosystèmes présents à l’intérieur du sous-bassin versant. Le cahier identifie et qualifie les enjeux identifiés pour chaque ressource sur le territoire. De plus, le cahier suggère des actions qui devraient être traitées de façon prioritaire de manière à améliorer globalement les différentes ressources, et ce, dans l’intérêt de tous les utilisateurs du territoire.

Le second et le troisième volet du projet se dérouleront parallèlement de 2011 à 2014 inclusivement. L’un consiste à réaliser des aménagements en partenariat avec les propriétaires alors que l’autre servira à effectuer le suivi des résultats de ces travaux.

Parmi les travaux proposés dans le cadre du projet, notons la réfection de traverses de cours d’eau, des travaux d’aménagement forestier à caractère faunique, la réalisation de plans d’aménagement forêt-faune pour les lots boisés privés et les terres publiques intramunicipales (TPI), la réalisation de travaux sylvicoles dans le ravage de la rivière à la Barbue ainsi qu’un projet de sensibilisation et de protection de milieux humides et de milieux sensibles.

Fondation de la faune du Québec Ministère des ressources naturelles et de la faune Environnement Canada
Héritage faune : la fondation de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs Conférence Régionale des Élus du Centre-Du-Québec

Le projet a été accepté par la Fondation de la faune du Québec (FFQ) avec le soutien financier du ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec (MRNF), de la Conférence régionale des élus du Centre-du-Québec et d’Héritage faune, la fondation de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs et d'Environnement Canada.

2014

Conservation volontaire des milieux humides et des vieilles forêts

Vue des deux seuils en enrochement

Le projet a permis de sensibiliser 30 propriétaires de vieilles forêts et de milieux humides. Il s’agit de 19 vieilles forêts qui couvrent une superficie de plus de 200 hectares et de 4 milieux humides d’une superficie de près de 75 hectares. Les propriétaires de vieilles forêts ont reçu une brochure explicative qui démontre l’importance du bois mort en forêt. Cette caractéristique des vieilles forêts est une richesse insoupçonnée pour la faune, offrant une source de nourriture, un lieu de reproduction ou un abri contre les prédateurs. La brochure propose également des recommandations d’aménagement pour concilier l’aménagement et la préservation de leur forêt. Les propriétaires ont également reçu une fiche descriptive de leur forêt. Quant aux propriétaires de milieux humides, ils ont reçu un cahier du propriétaire qui explique l’importance de leur milieu et des recommandations pour mieux les protéger. À la fin du projet, 20 propriétaires se sont engagés moralement à protéger leur milieu.

Aménagement du ravage de cerf de Virginie dans le lot public intramunicipal (Bloc Kelly)

Nous avons réalisé 38 hectares de travaux sylvicoles pour améliorer l’habitat du cerf de Virginie. Ces aménagements permettront de favoriser l’entremêlement entre la nourriture et l’abri. Cet élément est essentiel dans un ravage puisqu’il permet de réduire les déplacements des cerfs pendant la période hivernale et ainsi augmenter leur chance de survie. Ces aménagements permettront également d’améliorer l’habitat du lièvre d’Amérique, de la gélinotte huppée et de l’orignal. Ce projet a été réalisé en collaboration avec la MRC de L’Érable qui assure la gestion forestière de ce secteur. Il a été financé en partie par le programme ÉcoAction d’Environnement Canada et la MRC de L’Érable.

2013

Travaux sylvicoles avec mesures d’atténuation fauniques

Nous avons réalisé 6.3 ha d’entretien de plantation avec conservation d’îlots. Une dizaine d’îlots non traités d’environ 300 à 1300 m2 chacun répartis uniformément dans le peuplement ont été laissés afin de maintenir un couvert d’abri et une source de nourriture pour certaines espèces fauniques. Nous avons aussi effectué une coupe de jardinage adaptée de 4.3 ha où les chicots, les arbres fruitiers et les arbres vétérans ont été conservés. Une préparation de terrain avec conservation d’îlots d’une superficie de 3.2 ha a également été effectuée dans le but de maintenir de façon minimale un couvert d’abri et une source de nourriture pour certaines espèces fauniques. Jusqu’à présent le projet aura permis de réaliser près de 26 ha de travaux sylvicoles avec mesures d’atténuation fauniques. Ces traitements ont été réalisés conformément au Cahier de balises techniques à l’application de mesures d’atténuation fauniques en forêt privée au Centre-du-Québec.

Projet de compensation de l’habitat du poisson d’Énergie Valero

Vue des deux seuils en enrochement

D’importants travaux d’aménagements ont été réalisés pour l’habitat du poisson sur la rivière Noire, au Domaine des Bouleaux dans la paroisse de Plessisville. Le projet consistait au démantèlement d’un pont faisant obstacle à la libre circulation du poisson sur la rivière Noire. Afin de restaurer les lieux, deux seuils en enrochement, deux fosses, douze abris pour les poissons, un enrochement de rive d’une longueur de 100 mètres de part et d’autre du cours d’eau ainsi que la revégétalisation de 170 mètres de bande riveraine ont été réalisés en septembre dernier. Ces aménagements amélioreront grandement l’habitat d’espèces comme l’omble de fontaine. De plus, le démantèlement du pont permettra de donner accès à la partie amont du sous-bassin de la rivière Noire, où on y retrouve des frayères à omble de fontaine.

Réfection de ponceau et aménagement de bassins de sédimentation

Avant la réfection de la traverse de cours d'eau Après la réfection de la traverse de cours d'eau

Nous avons effectué la restauration d’une traverse de cours d’eau sur un tributaire de la rivière Noire, à Inverness. La traverse était affaissée au centre et occasionnait ainsi des problèmes d’érosion ainsi qu’un danger pour les usagers. Nous avons également aménagé deux bassins de sédimentation sur des fossés à proximité de la traverse. Ces bassins permettront de limiter l’apport de sédiments dans le cours d’eau. Ce projet a été réalisé lors d’une formation sur les bonnes pratiques d’aménagement de ponceau. Cette formation a été organisée par l’Agence et a été offerte à dix intervenants du milieu forestier. La formation a été donnée par M. Serge Leblanc du Centre d’enseignement et de recherche en foresterie de Sainte-Foy.

Connaissance des habitats fauniques des terres publiques intramunicipales (TPI)

L’Agence s’est vu confier le mandat d’élaborer un document de connaissances sur les habitats fauniques des TPI de la MRC de l’Érable, dont le Bloc Kelly situé dans le sous-bassin de la rivière Noire. Les habitats fauniques ont été évalués à partir de données écoforestières récentes et d’outils d’analyse, tel que les modèles de qualité d’habitat développés par le MRN. Ce mandat s’inscrit dans un projet global d’aménagement multiressources des TPI de la MRC de l’Érable et de la MRC de Bécancour, en collaboration avec la Commission régionale sur les ressources naturelles et le territoire (CRRNT) du Centre-du-Québec. Ce document de connaissances facilitera la prise en compte de la faune dans la mise en place de l’aménagement durable et intégré de la forêt de ce territoire. Les espèces fauniques qui ont été analysées dans ce projet sont : le cerf de Virginie, l’orignal, l’ours noir, la gélinotte huppée, le lièvre d’Amérique et la martre d’Amérique.

Aménagement du ravage de cerf de Virginie dans le lot public intramunicipal (Bloc Kelly)

Suite aux analyses effectuées dans le cadre du projet de connaissance des habitats fauniques des terres publiques intramunicipales, des recommandations d’aménagement forestier ont été suggérées afin d’améliorer la qualité de l’habitat du ravage du cerf de Virginie de la rivière à la Barbue. L’objectif du projet est d’augmenter le nombre d’hectares de forêt offrant un entremêlement fin entre l’abri et la nourriture. Pour ce faire, nous réaliserons, au cours de l’automne, des interventions sylvicoles qui favoriseront directement cet entremêlement (éclaircie commerciale avec trouées, coupe de jardinage par trouée, etc.) sur une superficie d’environ 30 ha. Ce projet est réalisé en collaboration avec la MRC de l’Érable qui assure la gestion forestière de ce secteur. Il est financé en partie par le programme ÉcoAction d’Environnement Canada.

2012

Travaux sylvicoles avec mesures d’atténuation fauniques

Nous avons réalisé 3 ha d’entretien de plantation avec conservation d’îlots. Une dizaine d’îlots non traités d’environ 100 à 150 m2 chacun répartis uniformément dans le peuplement ont été laissés afin de maintenir un couvert d’abri et une source de nourriture pour certaines espèces fauniques. Nous avons aussi effectué une éclaircie commerciale avec trouées de 5 ha. Les trouées qui ont été effectuées visent à favoriser un entremêlement entre la nourriture et l’abri pour le cerf de Virginie. Ces traitements ont été réalisés conformément au Cahier de balises techniques à l’application de mesures d’atténuation fauniques en forêt privée au Centre-du-Québec.

Plans d’aménagement forestier et faunique

Nous avons réalisé jusqu’à maintenant 7 plans d’aménagement forêt-faune dans le sous-bassin versant de la rivière Noire. Ce type de plan vise à favoriser une plus grande intégration de la sylviculture à l’aménagement de la faune, à contribuer au maintien de la biodiversité et à améliorer les connaissances du propriétaire et de ses conseillers afin de faciliter la prise de décision.

Par ailleurs, l’Agence réalisera cette année un plan d’aménagement forêt-faune du lot public intramunicipal situé à l’intérieur du sous-bassin. Ce lot a une superficie de 930 ha. Ce plan permettra, entre autres, de mieux cibler les travaux d’aménagement qui seront réalisés dans le ravage de la rivière à la Barbue.

Conservation volontaire des milieux humides et des vieilles forêts

Le but de cette activité est de favoriser la conservation des éléments particuliers de la biodiversité du sous-bassin versant, en l’occurrence les milieux humides et les vieilles forêts. Notre objectif est de sensibiliser 25 propriétaires de vieilles forêts et 10 propriétaires de milieux humides à l’égard de leur valeur écologique et sur les moyens à entreprendre pour assurer leur intégrité, et ce, par l’entremise d’une démarche de conservation volontaire.

2011

Cahier de balises techniques à l’application de mesures d’atténuation fauniques en forêt privée au Centre-du-Québec

Éclaircie commerciale avec trouées

Ce cahier renferme les balises techniques relatives à l’application de mesures d’atténuation fauniques à certains traitements sylvicoles susceptibles d’avoir un impact sur la faune et la biodiversité en général. Les traitements sylvicoles avec mesures d’atténuation fauniques du cahier sont : la préparation de terrain avec la conservation d’îlots, la plantation résineuse à faible densité, l’entretien de plantation avec conservation d’îlot, l’éclaircie précommerciale adaptée, la coupe de succession adaptée, la coupe de jardinage adaptée, la coupe progressive d’ensemencement adaptée et l’éclaircie commerciale avec trouées. S’ajoute à cette liste les activités relatives à l’installation de dispositifs de contrôle du castor et la confection de plan d’aménagement forêt-faune.

Inventaire de salamandres de ruisseaux

Pêche électrique

L’équipe de rétablissement des salamandres de ruisseaux a réalisé une campagne de terrain au Centre-du-Québec au cours de l’été 2011 dans le but de préciser l’aire de répartition de la salamandre pourpre et la salamandre sombre du Nord (ou valider leur présence selon des mentions historiques). Trois cours d’eau du sous-bassin de la rivière Noire ont été inventoriés, soit le ruisseau Manningham, le ruisseau du rang VI et VII et le ruisseau Paradis. La salamandre sombre du Nord a été confirmée dans le ruisseau Paradis et du rang VI et VII. Aucune salamandre pourpre n’a été trouvée.

Caractérisation et inventaire du poisson et ses habitats

Pêche électrique

Ce projet visait, d’une part, à acquérir des connaissances sur les espèces de poissons qui se trouvent dans le sous-bassin de la rivière Noire (nombre d’espèces, abondance relative, répartition sur le territoire, structure de classe d’âge de la population d’omble de fontaine, etc.). Le projet avait aussi pour but de caractériser la majorité des cours d’eau (faciès d’écoulement, substrat, etc.) présents dans ce réseau hydrographique afin d’évaluer la qualité générale de l’habitat du poisson, en particulier l’omble de fontaine.

Mise à jour du diagnostic des bandes riveraines

Ce travail a été réalisé afin de déterminer la présence ou l’absence d’une bande végétale riveraine, la largeur du couvert végétal en bordure du cours d’eau et le type végétatif, dans le but de cibler les secteurs prioritaires en ce qui a trait à la revégétalisation de bandes riveraines, en particulier pour la rivière Noire.

Inventaire amphibiens au lac Kelly

Inventaire amphibiens au lac Kelly

L’Agence s’est impliquée avec Opération PAJE (Partenariat action jeunesse en environnement) pour offrir à des élèves du secondaire l’opportunité d’aller effectuer un inventaire d’amphibiens au lac Kelly afin de mieux connaître la richesse de ce milieu. Lors de cette rencontre, l’Agence a présenté le projet de la rivière Noire et plus particulièrement le projet d’inventaire au lac Kelly à trois classes d’élèves de l’école secondaire Ste-Marie de Princeville. Les inventaires ont été réalisés au mois de juin et ont duré trois jours.

2010

Diagnostic des traverses de cours d’eau dans le sous-bassin versant de la rivière Noire

Inventaire des ponceaux de traverses d'eau

Ce diagnostic avait pour objectif de dresser un portrait de la situation des traverses de cours d’eau dans le sous-bassin versant de la rivière Noire, afin d’établir un outil de planification permettant la gestion des structures inadéquates. L’inventaire qui s’est déroulé à l’été 2010 a permis de recenser 513 traverses de cours d’eau sur l’ensemble du territoire de la rivière Noire. La caractérisation de ces traverses a permis de constater que 14% des traverses ont un problème relié à leur état et que 35% des structures sont composées de matériaux inadéquats (bois, baril de métal, réservoir à essence).

Le ravage de la rivière à la Barbue : validation du potentiel d’utilisation par le cerf de Virginie et recommandations d’aménagements

Cerfs de Virginie dans le ravage de la rivière à la Barbue

Le présent rapport a pour objectif d’analyser l’état de ce ravage et son utilisation actuelle par le cerf de Virginie. Un bref historique est présenté ainsi que le potentiel d’utilisation et les résultats de la validation terrain réalisée à l’été 2010. Finalement, des recommandations d’aménagements y sont présentées.

Devenir membre du GROBEC

Vous êtes un résident, un groupe ou un organisme ayant des activités dans les bassins versants de la zone Bécancour ? Devenez membre du GROBEC !

Devenir membre
Notre mandat

Le Groupe de concertation des bassins versants de la zone Bécancour (GROBEC) est un organisme sans but lucratif ayant pour mandat de mettre en place la gestion intégrée de l’eau sur le territoire des bassins versants de la zone Bécancour.

Lire la suite
Faite-nous part de vos projets

Projet d’aménagement intégré par sous-bassin versant de la rivière Noire.

Logo Agence Forestière des Bois-Francs En savoir plus
Hydrogéo Bécancour ! Projet de recherhce hydrogéologique

Projet de connaissance des eaux souterraines du bassin de la rivière Bécancour et de la MRC de Bécancour.

En savoir plus