Les projets du GROBEC

Une multitude d'initiatives axées sur la ressource eau

Projets réalisés en 2014

Aménagement de la rivière Palmer, Secteur Saint-Pierre-de-Broughton - 15e et 16e rang

Un projet d’aménagement du bassin versant de la rivière Palmer, évalué à 150 000$, vient de se terminer à Saint–Pierre-de-Broughton, plus précisément dans le secteur des 15e et 16e rangs. Réalisé par le Groupe de concertation des bassins versants de la zone Bécancour (GROBEC), ce projet a pour objectif d’améliorer la qualité de l’habitat de l’omble de fontaine – ou truite mouchetée – une espèce indigène d’intérêt pour la pêche sportive.

Au final, ce sont six seuils, quatre déflecteurs doubles, trois déflecteurs simples qui sont aménagés dans les rivières Palmer et Perry, créant ainsi une alternance de rapides et de fosses. Les seuils fournissent autant de fosses de séjour pour les ombles de fontaine tandis que les déflecteurs doubles concentrent l’écoulement de l’eau et permettent de créer des fosses de moindre profondeur. Le déflecteur simple permet de freiner l’érosion et creuser une fosse stable et durable. À l’aval de ces aménagements, des groupements de blocs rocheux sont agencés afin de maximiser l’utilisation de l’espace et fournir des abris aux ombles de fontaine. L’ensemble de ces aménagements permet de réunir toutes les conditions nécessaires au cycle de vie de l’espèce, soit des zones de frayères, d’alimentation et des abris.

Ce projet fait suite au rapport Étude et aménagement du bassin versant de la rivière Palmer complété en février 2014 par le GROBEC. L’étude avait relevé la prédominance de l’omble de fontaine et la qualité générale des habitats dans plusieurs cours d’eau du bassin versant de la rivière Palmer. Le secteur de Saint-Pierre-de-Broughton, quoique dégradé, avait été choisi pour son fort potentiel de restauration et de mise en valeur. L’étude est disponible sur le site web du GROBEC :

Rapport de projet - Étude et aménagement du bassin versant de la rivière Palmer - 2014

Pour M. Gilles Brochu, président du GROBEC, « ce type d’intervention correspond parfaitement à la mission de l’organisme de bassin versant, qui est de mettre en place la gestion intégrée de l’eau sur le territoire des bassins versants de la zone Bécancour. Réaliser des aménagements durables pour l’habitat et la reproduction du poisson est une action identifiée dans le Plan directeur de l’eau. Le projet du bassin de la rivière Palmer est un bel exemple de concertation et de collaboration avec nos nombreux partenaires de différents horizons, et nous espérons que d’autres projets du genre se concrétiseront prochainement ».

« La Fondation est heureuse de contribuer à la réalisation du projet d’aménagements pour l'omble de fontaine de la rivière Palmer dans le cadre de son programme de mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole », affirme M. André Martin, président-directeur général de la Fondation de la Faune du Québec. « Harmoniser l'activité agricole et l'amélioration des habitats fauniques est un objectif important de ce programme qui est soutenu par Syngenta et l'Union des producteurs agricoles du Québec. La clé du succès d'un tel projet passe par un engagement des agriculteurs concernés et un partenariat au sein de l'ensemble des intervenants régionaux. N'oublions jamais que la présence d'une faune diversifiée demeure un indicateur reconnu de tous de la qualité du milieu qui nous entoure », insiste M. Martin.

Le GROBEC tient à remercier les autres partenaires ayant rendu possible cette réalisation, soit : Pêches et Océans Canada via le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives, le Groupement agro-forestier Lotbinière-Mégantic inc., Héritage faune, l’Association de chasse et pêche de Plessisville, le Regroupement des chasseurs et pêcheurs de la MRC des Appalaches, la municipalité de Saint-Pierre-de-Broughton, la MRC des Appalaches, la Caisse Desjardins de la Région de Thetford, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), le Syndicat de l’UPA des Appalaches, l’ingénieur Miroslav Chum ainsi que les quatre producteurs agricoles riverains.

Photos : GROBEC.

Plan d'action régional pour contrer les cyanobactéries

Dans le cadre du Plan d’action régional pour contrer les cyanobactéries, une technicienne actions lacs – madame Annie Demers – fut embauchée cet été afin de réaliser plusieurs mandats selon différents axes d’intervention pour la valorisation des plans d’eau de la zone Bécancour.

D’abord, une compilation des données des fosses septiques sur le territoire de la paroisse de Plessisville a été complétée. L’inventaire de près de 1000 installations de fosses septiques visait à s’assurer de la conformité de celles-ci, et ainsi réduire les apports en phosphore en direction des rivières Bourbon et Noire.

Suite au travail de révégétalisation des bandes végétales riveraines effectué depuis 2009 au Lac Joseph, une évaluation de l’état actuel des plantations a été effectuée. Près de 30 riverains ont été visités, afin de dresser un bilan du taux de succès de la revégétalisation et de l’adaptation de certaines espèces choisies en milieu riverain. Un suivi semblable a été réalisé en milieu agricole à Plessisville suite à une plantation réalisée en 2012 sur la rivière Bourbon.

Par ailleurs, grâce au financement de l’Association des riveraines et riverains du lac Joseph (ARRLJ), un projet de caractérisation de l’état des bandes végétales riveraines et de l’érosion des principaux cours d’eau du bassin versant du ruisseau Golden a été complété en 2014.

Caractérisation des bandes végétales riveraines du ruisseau Golden et de ses tributaires - 2014

En ce qui a trait à la présence de fleurs d’eau, la surveillance a été assidue pour les cours d’eau du territoire d’intervention du GROBEC. Un constat de cyanobactéries sur la rivière Bourbon a été signalé au Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Une section de la rivière Bécancour en amont de l’Étang Stater ainsi que le ruisseau Chainey ont fait l’objet d’une caractérisation au cours de l’été. Les bandes végétales riveraines ont été observées selon leur composition et leur largeur, ainsi que les sites d’érosion en rive du cours d’eau. Une cartographie et un rapport synthèse de ces deux cours d’eau à l’étude ont été produits pour les intervenants concernées.

Enfin, quelques rencontres de sensibilisation et d’échange d’expertise auprès de riverains, une évaluation du Lac-à-la-Truite de Sainte-Anne-du-Sault, et l’échantillonnage de la rivière Palmer pour le Réseau-rivières ont eu lieu cet été. Finalement, un guide d’outils pour de bonnes actions en milieu riverain a été conçu et donné à l’Association du Lac de l’Est.

Projet de caractérisation des bandes végétales riveraines et des zones d’érosion de la Rivière Bécancour (secteur amont de l’Étang Stater et chemin Vimy) - 2014

Projet de caractérisation du ruisseau Chainey - 2014

Photo : GROBEC.

Journée d'information sur l'eau : des solutions éprouvées pour les municipalités

Les organismes de bassins versants (OBV) du Centre-du-Québec (COPERNIC, GROBEC et COGESAF) et le Conseil régional de l'environnement du Centre-du-Québec (CRECQ) organisent une Journée d'information sur l'eau qui a lieu le mercredi 26 mars 2014 à la Place 4213 de Victoriaville.

L’objectif de cette journée de conférences est d’informer et d’outiller le monde municipal sur les nouvelles initiatives de gestion de l’eau qui ont cours présentement au Centre-du-Québec et ailleurs dans la province, et qui ont des retombées appréciables d’un point de vue économique, environnemental et social.

La Journée d’information sur l’eau s’adresse aux élus (maires, conseillers, préfets), aux gestionnaires municipaux (directeurs généraux, aménagistes, urbanistes, etc.), aux intervenants de première ligne (inspecteurs, techniciens en environnement, gestionnaires des cours d’eau), aux entrepreneurs, aux clubs-conseils en agroenvironnement et aux autres acteurs qui ont un rapport avec l’eau et sa bonne gestion.

Programmation complète

Présentations des conférenciers

Photo : COPERNIC.

Étude et aménagement du bassin versant de la rivière Palmer

La rivière Palmer est le plus important tributaire de la rivière Bécancour et son bassin versant constitue la partie la plus à l’est de l’amont de la zone Bécancour. Le bassin versant de la rivière Palmer démontre un très bon potentiel d’habitat pour le salmonidé. Les informations récoltées dans le projet révèlent une forte prédominance de l’omble de fontaine dans le bassin versant, particulièrement à l’amont et dans les tributaires. Cependant, dans les sections mitoyennes et aval, l’habitat est de moindre qualité. Le rapport identifie ainsi 4 secteurs à aménager pour améliorer l’habitat de l’omble de fontaine ou mettre en valeur la pêche de cette espèce.

Rapport de projet - Étude et aménagement du bassin versant de la rivière Palmer - 2014

Photo : GROBEC.

Devenir membre du GROBEC

Vous êtes un résident, un groupe ou un organisme ayant des activités dans les bassins versants de la zone Bécancour ? Devenez membre du GROBEC !

Devenir membre
Notre mandat

Le Groupe de concertation des bassins versants de la zone Bécancour (GROBEC) est un organisme sans but lucratif ayant pour mandat de mettre en place la gestion intégrée de l’eau sur le territoire des bassins versants de la zone Bécancour.

Lire la suite
Faite-nous part de vos projets

Projet d’aménagement intégré par sous-bassin versant de la rivière Noire.

Logo Agence Forestière des Bois-Francs En savoir plus
Hydrogéo Bécancour ! Projet de recherhce hydrogéologique

Projet de connaissance des eaux souterraines du bassin de la rivière Bécancour et de la MRC de Bécancour.

En savoir plus